23 février 2024

Prime exceptionnelle de pouvoir d’achat : l’action de la FSU auprès du ministre Stanislas Guérini porte ses fruits !

Cher-es collègues,

Le ministre de la Transformation publique Stanislas Guérini n’ayant pas répondu favorablement, dans un premier temps, à l’ intervention de la FSU pour défendre les conditions de vie des personnels pour qui la prime de pouvoir d’achat exceptionnelle (PEPA) fait perdre des aides et allocations sociales, elle est de nouveau intervenue dans la plus haute instance de dialogue sociale de la fonction publique pour ne rien lâcher de la défense des intérêts des collègues.

Les échanges de courrier sont ici (premier courrier de la FSU, réponse du ministre, deuxième courrier de la FSU): https://fsu.fr/courrier-de-la-fsu-a-stanislas-guerini-sur-la-prime-exceptionnelle-de-pouvoir-dachat/

Le Ministre Guérini a alors reconnu qu’il y avait bien un problème et, en réponse à la nouvelle interpellation de la FSU, s’est finalement engagé à « échanger » avec la Caisse nationale des Allocations familiales pour voir comment les sommes perçues au titre de la PEPA pourraient être, d’une manière ou d’une autre, « neutralisées » dans la déclaration trimestrielle .

C’est déjà un premier pas et, s’il est suivi d’effet, il permettra aux collègues n’ayant pas encore fait leurs déclarations trimestrielles de ne pas déclarer les montants de PPAE, et pour les autres de faire une déclaration corrective.

Nous invitons donc les collègues à continuer à faire remonter aux syndicats de la FSU leur situation en nous contactant ici : snasub.fsu.grenoble@snasub.fr

La FSU et ses syndicats vous informeront des suites que le ministre donnera à son engagement oral pour que chacun-e puisse demander que sa situation soit réévaluée. Plus nous aurons connaissance de dossiers précis, plus la poursuite de notre intervention sera efficace : la FSU entend bien continuer à mettre la pression pour que les conditions de vie de toute et tous ne soient pas davantage dégradées.