24 juin 2024

CIA : la valse des montants attribués !

Le CIA (Complément Indemnitaire Annuel) est versé chaque année sur la paye de décembre. Pendant de longues années, ce CIA était soumis à l’avis du chef de service qui pouvait à loisir, réduire, annuler ou augmenter la somme proposée par l’administration pour chaque agent.

Depuis quelques années et après une longue lutte du SNASUB-FSU, il n’est plus possible aux chefs de service de refuser le versement de ce complément indemnitaire à leurs agents. Un montant fixe est dorénavant prévu pour chaque catégorie, en lien avec l’affectation (montants différenciés en établissements et en services du fait de budgets opérationnels -BOP- différents).

Pour cette année 2023, nous avons sollicité les autorités académiques dès fin septembre pour obtenir la note de service relative à ce CIA et avoir connaissance des montants qui seraient versés aux agents en décembre 2023.

Malgré nos nombreuses demandes en audience, par mail, en instance et par courrier officiel, les autorités académiques n’ont jamais répondu à nos demandes.
Nous avons appris qu’un courrier, mentionnant son caractère confidentiel et l’interdiction de diffusion, a été adressé aux chefs de service et d’établissement en octobre.

Pour le SNASUB-FSU, cet enjeu de confidentialité est incompréhensible, d’autant que cette information est publique et devrait être librement communicable à tous.
Les conséquences de ce silence sont catastrophiques et dégradent des conditions de travail déjà déplorables : stress, angoisses, incompréhension, attente, rivalités entre collègues et envers la hiérarchie…

En audience officielle le mardi 12 décembre dernier, nous avons enfin obtenu des éléments d’information sur ce CIA, à l’oral, de la part de madame la Secrétaire générale qui nous a annoncé « de mémoire » les montants suivants :

En établissementEn services
ContractuelsForfait de 350€Forfait de 350€
Catégorie C400€400€
Catégorie B350€300€
Catégorie ASoumis à la façon de servir et à l’appréciation du chef de service

Un montant complémentaire est attribué aux collègues ayant participé à la mise en œuvre des nouveaux logiciels inaboutis : RenoiRH et Op@le. Ainsi les collègues concernés toucheront 500€ de plus avec une différence de gestion : cette « rallonge » est automatisée en services et soumise à la manière de servir en EPLE pour Op@le…

Pourquoi cette différence ? Madame la Secrétaire générale nous a rappelé le principe « de la manière de servir » de ce CIA !
Et donc en EPLE, on peut douter de la manière de servir des collègues qui ont du basculer sur Op@le à marche forcée mais pas en services, pour le basculement sur RenoiRH !
Le SNASUB-FSU a dit son incompréhension et a insisté pour obtenir l’automatisation de ce versement complémentaire à tous les collègues ayant vécu dans la douleur l’arrivée de ces progiciels, sans succès.

Depuis hier, des courriers individualisés annonçant le montant de CIA qui sera versé sur la paye de décembre sont diffusés par les chefs d’établissement et de service.
Et surprise, les montants annoncés ne sont pas ceux annoncés en audience le 12/12…!
Apparaissent sur ces courriers des conditions à l’attribution de cette indemnité aux personnels contractuels dont notre direction ne nous avait pas informées (180 jours de travail entre le 1er sept 22 et le 30 sept 23), et les montants annoncés en audience ne sont pas ceux attribués aux agents…

Une fois de plus, les autorités académiques de l’académie de Grenoble ne semblent pas prendre au sérieux le dialogue social, au point de nous refuser l’accès à des informations publiques et d’annoncer des montants différents à l’oral et à l’écrit !

N’hésitez pas à nous contacter pour nous signaler les erreurs de notification de montant de CIA attribué ou tout oubli de versement (le logiciel RenoiRH qui gère les personnels administratifs étant peu fiable, il a pu oublier des personnels dans ses extractions !)