24 juin 2024

Rectorat de Grenoble : quand les autorités académiques veulent nous faire croire que les conditions de travail des agents sont un sujet important, cela donne ça :

1. FS-SSCT du CSA-SA convoquée le 4 décembre 2023

Comme les textes le prévoient, l’ordre du jour de l’instance a été réalisé le 13 novembre dernier, en concertation avec la secrétaire élue de la formation spécialisée (représentante du SNASUB-FSU).
Malgré cela, l’ordre du jour, pourtant établi en concertation avec la DRH et le conseiller académique de prévention, n’a pas été respecté par l’administration et nous avons reçu un ordre du jour dans lequel il manquait le point « Bilan des actions menées auprès du service social en faveur des élèves affectées à la DSDEN de l’Isère (qui concernait le suivi d’une enquête réalisée par le CHSCT-S en 2020 auprès de ces collègues).

Pour les autres points à l’ordre du jour, les documents étaient soit inexistants, soit des redites de ceux déjà présentés à de nombreuses reprises lors des instances précédentes en CSA-SA ou en FS-SSCT du CSA-SA.

Par ailleurs, les documents à l’appui de l’ordre du jour ont été envoyés le jeudi précédent l’instance,
sans respecter le délai de rigueur minimal de 8 jours.

Le SNASUB-FSU, déterminé à défendre les conditions de travail, la santé et la sécurité au travail des personnels, a proposé à l’ensemble des autres organisations syndicales (OS), de boycotter cette instance en réaffirmant notre exigence d’avoir des documents approfondis et de qualité sur ces sujets.

Ainsi, sous l’impulsion du SNASUB-FSU, l’ensemble des OS représentatives en CSA-SA a refusé de siéger à cette mascarade que l’on ne peut réellement appeler une instance.

Nous avons lu une déclaration commune que vous trouverez ci-dessous, et avons quitté la salle :

Nous avons décidé en intersyndicale d’interpeler la rectrice pour obtenir d’elle les conditions nécessaires à un dialogue social de qualité. Voici le courrier qui lui a été adressé :

Mais l’histoire ne s’arrête pas là…

2. GT « barème admin »

L’administration a fait placer dans le calendrier prévisionnel des instances, 2 groupes de travail « GT » nommés mystérieusement « Barème admin ».

Dans un premier temps placés des mercredis après-midi « conformément aux demandes de notre ministre » selon la Secrétaire générale d’académie, nous avons exigé à force cris un déplacement de ces groupes sur nos temps de décharges syndicales (le plus souvent placées les mardis et jeudis). N’oublions pas que les représentants syndicaux ont eux aussi des missions à remplir sur leurs postes et qu’elles et ils ont une vie en dehors de l’éducation nationale et du syndicalisme !

Nos revendications ont été entendues et ce GT a été déplacé le jeudi 7 décembre 2023. Nous avons attendu la convocation, puis des documents pour pouvoir travailler et comprendre le périmètre de ce GT, parce que oui, nous avons à cœur de remplir nos mandats électifs et de travailler à faire fonctionner notre académie !

Sans document la veille de cette convocation, le SNASUB-FSU a envoyé un mail pour demander à avoir les documents à l’appui de ce GT. Aucune réponse ne nous a été donnée (doit-on encore s’étonner de ce silence perpétuel de notre administration…? ).
Le SNASUB-FSU a alors appelé le secrétariat de madame la Secrétaire générale le matin même de ce GT et la réponse de l’administration a été claire : il n’y aura pas de documents de travail pour ce GT !!

Comment l’administration peut-elle imaginer que le dialogue social, pourtant réglementé et régi par des textes précis, pourrait être réduit dans l’académie de Grenoble, à une vague information donnée aux représentants syndicaux élus ???

Nous avons une fois de plus décidé de ne pas participer à ce GT et avons lancé de nouveau une action intersyndicale FSU, FO et CFDT.

Lisez ci-dessous le communiqué transmis à madame la Rectrice d’académie :

Et la série continue :

3. CSA-SA du 12/12/2023

Alors même qu’un préavis de grève était déposé par la FSU et FO contre la réforme des lycées professionnels et la casse de la formation de nos enfants, nous étions convoqués en CSA-SA le même jour.

Le SNASUB-FSU a informé préalablement à cette instance les autorités académiques de l’absence de ses représentants, par solidarité avec nos collègues enseignants des lycées pros. Le SPASEEN-FO a fait de même.

Sur les 10 sièges composant cette instance, 5 représentants syndicaux étaient absents et nous avons sollicité le report de ce CSA-SA auprès de la Secrétaire générale. Notre demande n’a pas été suivie par l’administration qui confirme ainsi avoir peu d’égards et de respect pour le mouvement social se déroulant le même jour et à la même heure…

Finalement et après notre insistance, madame la Secrétaire générale a annoncé vouloir soumettre au vote des organisations syndicales présentes le report de ce CSA-SA.

Les collègues UNSA et CFDT n’ayant pas joué la solidarité avec nous, ce CSA-SA s’est tenu malgré nous.

Le constat de ces dysfonctionnements majeurs répétés, le désintéressement
envers la situation des personnels contractuels délaissés depuis cette rentrée
et le perpétuel refus de dialoguer avec les organisations syndicales représentatives
élues réglementairement confirment notre terrible constat :
nous vivons une maltraitance administrative quotidienne au sein de l’académie
de Grenoble, et cela ne peut plus durer !

Jusqu’où irons-nous ainsi ?

Par anticipation pour l’année 2024, nous formulons le vœu de pouvoir enfin échanger et construire un nouvel environnement de travail pour l’ensemble des collègues des services et plus largement pour tous les personnels de l’académie.

Affaire à suivre…
« Keep in touch !« 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *